Projets

Classification socio-économique européenne ESeG

La nomenclature ESeG (European Socio-economic Groups) est le résultat d’un travail piloté par l’Insee à la demande d’Eurostat de 2011 à 2014. Cette classification a été élaborée avec des statisticiens de France, Hongrie, Italie et République Tchèque, en s’appuyant sur des travaux antérieurs, menés depuis les années 1990. Notamment, la proposition précédente ESeC (European Socio-economic Classification) et les débats qu’elle avait suscités ne sont pas ignorés. De nombreux chercheurs ont participé et largement aidé à faire aboutir ce nouvel outil, qui s’inscrit dans l’harmonisation des statistiques sociales européennes et de leurs instruments de mesure. Le but est de mieux mesurer et comparer les phénomènes sociaux et leurs évolutions en Europe, à l’aide de catégories harmonisées de stratification de la société.

Document de travail Insee (en Français) : description du projet et des groupes (Monique Meron), homogénéité des groupes et hiérarchies au sein des pays (Michel Amar & François Gleizes), conditions de travail (Charline Babet), homogamie (Milan Bouchet-Valat), logement (Fanny Bugeja-Bloch), conditions de vie (Frédéric Lebaron), public/privé (Cédric Hugrée, Étienne Penissat & Alexis Spire), cartes et tableaux de la répartition des groupes par pays (François Gleizes).

Rapport final à Eurostat (en Anglais)

Ensemble des 16 études du groupe de travail (en Anglais) : qualification des emplois (Francesca Gallo), public/privé (Cédric Hugrée, Étienne Penissat & Alexis Spire), genre (Thomas Amossé & Monique Meron), caractéristiques des emplois (Thomas Denoyelle), caractéristiques des emplois et conditions de vie (Michel Amar & François Gleizes), éducation, mobilité sociale et participation culturelle (Jiří Šafr), revenus (Dalibor Holý & Jitka Erhartová), éducation, conditions d’emploi et de vie (Marta Zahonyi & Ákos Huszár), conditions de travail (Charline Babet), homogamie (Milan Bouchet-Valat), logement (Fanny Bugeja-Bloch), conditions de vie (Frédéric Lebaron), transmission intergénérationnelle des inégalités (Louis-André Vallet), panorama général (Michel Amar, François Gleizes & Monique Meron).

Annexes techniques (en Anglais), dont notamment le code SAS permettant de construire ESeG dans les enquêtes EU-LFS et EU-SILC

Comptes rendus des réunions (en Anglais)

Niveau 1 (agrégé) :

  1. Cadres dirigeants
  2. Professions intellectuelles et scientifiques
  3. Professions intermédiaires salariées
  4. Petits entrepreneurs (non-salariés)
  5. Employés qualifiés
  6. Ouvriers qualifiés salariés
  7. Professions salariées peu qualifiées

Voir le document de travail Insee (p. 7) pour le détail du niveau 2 (30 catégories d’actifs).